Gua Sha


En chinois GuaSha signifie « gratter » (gua) la « fièvre » – ou la « maladie » – (sha). C’est à dire qu’il s’agit par un frottement énergique d’éliminer toutes sortes de maux physiques : douleurs musculaires ou au niveau des articulations, fatigue, stress… Finalement des maux très présents dans notre vie moderne non ?

Comme c’est souvent le cas dans la pratique de la médecine douce, le massage gua sha travaille sur les énergies et la circulation lymphatique pour drainer, évacuer les toxines et stimuler la circulation du sang et des énergies.

Le massage gua sha traditionnel utilise une spatule en corne de vache aux bords arrondis avec laquelle on vient « gratter » la peau. Le gua sha est petit à petit devenu plus sophistiqué et les nouveaux outils gua sha utilisent des matériaux plus nobles et notamment des cristaux comme le jade en Chine par exemple.

Lors d’une séance de gua sha sur la peau, la pierre de gua sha vient stimuler, en douceur, les points qui se trouvent le long des méridiens et lignes d’énergie du corps.

Le gua sha est en quelque sorte une version en tissu profond du rouleau pour le visage en jade dont avez déjà certainement entendu parler.

Massage gua sha du visage : la nouvelle technique anti-âge.

Une technique ancestrale chinoise qui fait aujourd’hui irruption dans le monde de l’esthétique car sa pratique sur le visage permet en quelques séances de retrouver une peau plus lumineuse tout en offrant un effet raffermissant et anti-âge

La technique chinoise du Gua Sha sur le visage est devenu un traitement incontournable pour redonner éclat et jeunesse à la peau. Surtout que les résultats sont rapides – dès la première semaine – et que sa pratique après une courte formation au gua sha (ou simplement en regardant une vidéo ou un tutoriel pour apprendre à faire le massage gua sha) ne prend que quelques minutes par jour.  C’est donc un rituel de beauté ancestral parfaitement adapté à la vie moderne par son format et ses actions !